Syndrome du Bore Out

Je voulais vous parler du Bore Out, qu'on oublie car personne ose en parler, pourtant ce symptôme existe et mérite d'être connu et partager.

Le Bore out

Une personne qui travaille sur une durée de 8 heures par jour et à qui on donne qu'une tâche de travail de 20 minutes par jour, au début va être content..

Être payer à ne rien faire, c'est merveilleux, non ?

Pas si sûr, à la longue, on s'ennuie à en mourir.

Car ne rien faire au travail est lassant, créer une fatigue moral, démotive, déprime et surtout avoir une mésestime de soi. En plus on a tendance à grignoter, à fumer d'avantage pour ceux qui fume, à boire plus d'alcool pour noyer son ennui, à mal dormir. Faire des pauses plus longues, à surfer sur facebook, instragram, linkedin, etc… sans but précis juste laisser le temps passer et finir la journée tant bien que mal.

Travailler et occuper un poste ou l'on se sent inutile est invivable, voir autour de soi les collègues sourire, s'agiter tandis qu' on a rien à faire est insupportable, et c'est la que se crée cette barrière limitante.

La stimulation intellectuelle est mise à rude épreuve et on se sent vite dévaloriser. On a pas envie d'en parler à ses collègues et montrer sous son masque que tout va bien. On finit pas s'isoler des autres ne supportant pas de voir ou d'imaginer leur regard sur soi.

Et puis quand on rentre à la maison, on est épuisé, épuisé de ne rien faire, envie de rien raconter, de se sentir inutile et d'avoir broyé du noir toute la journée.

Tous au moins à une période de notre vie, nous avons été confronté à une période creuse au travail, remettant en doute nos capacités, avec l'angoisse de perdre son travail, de se retrouver au chômage, etc.

 

le Bore Out apparaît aussi dans les sociétés lorsqu'il est difficile de licencier, de faire des plans de réorganisations de l'entreprise, surtout pour l'image de marque des entreprises qui perdrait de la notoriété.

Du coup certains employés vont s'accaparer les tâches de travail les plus intéressantes en laissent les autres tâches plus ingrates aux autres, les responsables et autres hiérarchies laissant faire de façon a épurer naturellement dans les équipes sans à devoir choisir. cela provoque une non reconnaissances des compétences pour la personne qui en subit les conséquence et va créer en elle un sentiment insidieux de désœuvrement, de mise au placard. Cette personne va au fur perdre son identité sociale au sein de l'entreprise et au fur et à mesure prendre le rôle de la victime.

 

Le Burn Out est tout l'inverse, c'est une surcharge de travail, un épuisement professionnel avec la même schématique.

 

Les salariés en situation de bore-out n'en parlent pas par peur de perdre leur travail et leur salaire. Et puis c'est bien le sentiment de honte mêlé à la peur qui leur permet de résister, se retrouver au chômage est bien plus pire que de se retrouver dans la situation actuelle. Ils en oublient leur santé et laissent place au mal-être.

Et pourtant, le seul moyen de s'en sortir est de parler, d'exprimer ses ressentis, sa colère, etc. Ne rien faire cela entraîne des problèmes psychosomatiques allant du manque de sommeil, à des addictions ou plus grave.

En parler permet un autre point de vue sur sa situation et d'y voir plus clair, de rationaliser entre ce qui est ou pas normal dans la situation vécue. Cela aide à prendre conscience de sa propre situation entre ce qui est tolérable ou non. Il est nécessaire d'en parler à sa hiérarchie afin de mettre des mots sur ses maux.

N'hésitez pas à délier votre parole pour que cela cesse.

Je suis à votre disposition pour en parler.

 

Souriez la vie est belle, Daniela.

Le Syndrome de la Cabane

 Après des semaines de confinement ou les médias, le monde entier, nos amis, nos proches n'ont fait que parlé du Coronavirus.  Certaines personnes n'ont plus envie de sortir de chez eux depuis le 11 mai 2020 par peur.

Au début rester chez soi n'était pas évident puis avec le temps les habitudes se sont mises en place et puis chez soi c'est comme un cocon, nous nous sentons en sécurité loin du monde extérieur et des agressions. Et hop on nous demande de sortir en nous disant que nous risquons pas grand chose si nous respectons le port du masque et une distanciation.

Une peur anormale de ce monde extérieur qui nous est apparu d'un coup comme dangereux s'est installé. Il parait alors difficile de se projeter à l'extérieur de soi et de se dire que tout va reprendre comme avant.

Et puis qu'est-ce qui nous attend vraiment dehors  ?

Déjà de connaitre la couleur de notre zone verte ou rouge !

Le  port du masque obligatoire dans les transports avec cette peur de croiser, de frôler des gens, une distanciation sociale, la queue devant les commerces et avoir un semblant de vérité.

Et comment retrouver un environnement sain dans son travail, et si on a des enfants : les mettre ou pas à l'école ?

Tous ces questionnement se posent et pour certaines personnes le dé confinement n'est pas vécu comme une libération des pressions sociales, bien au contraire.

Difficile d'établir une liste des personnes souffrant de ce syndrome de la cabane. Elles ont peur de sortir, de croiser du monde, pour rappel elles ont entendu pendant tout le confinement que sortir pourrait les mettre en danger, à la fois en tombant malade ou bien en transmettant le virus.

Par sécurité certaines personnes ont développé une forme d’hyper vigilance. Cette hyper vigilance les poussent à suivre un rituel obsessionnel en se lavant les mains plus que d'ordinaire, en faisant un désinfectage minutieux de son habitation, en se surprotégeant par sécurité.

Peu à peu d'autres troubles viennent perturber le mental comme le manque de sommeil, un manque d'appétit, une forme de procrastination, de l'irritabilité, du  stress et des angoisses.

Si vous pensez avoir ces ressentis, parlez en.

Plus vous vous exprimerez, moins vous imprimerez vos inquiétudes. Cela va vous permettre d'extérioriser et de rationaliser la situation.

Pour cela, discutez, discutez avec vos amis, vos proches et pourquoi pas consulter un professionnel...

 

J'ai pendant le confinement préparé des séances d'Hypnomédit de Pleine Conscience guidée 

pour le sommeil : https://youtu.be/TJaURvy81k4

pour la régénération du système immunitaire : https://youtu.be/l8sCaONo4GE

pour l'enracinement : https://youtu.be/wULxd4dfXIU

ou cliquez sur le lien : Hypnomédit de Pleine Conscience.

 

Vous pouvez écouter les séances autant de fois que vous en ressentez le besoin.

Avec toute ma gratitude, Daniela

 

 

Voici une de mes citations que vous retrouverez dans le Livre : Tu as en Toi les Clefs qui ouvrent Tout ! qui sera bientôt disponible.

Une citation c'est une phrase positive, une forme d'affirmation qui permet en se la répétant comme un mantra, une prière se donner une impulsion pour aller de l'avant, pour se faire du bien et redonner de la confiance.

Partager sur les réseaux sociaux

 

Me contacter pour tout complément d'information et/ou pour une prise de rendez-vous (idem pour les rendez-vous en Hypnose Spirituelle, en Tarot Psychologique et en dehors des plages horaires proposées, me contacter par tél ou sms).

 

La prise de rendez-vous se fait uniquement par téléphone ou sur Doctolib (voir onglet : Prendre un RDV)

 

Label Coach & Co 

e-mail : labelcoachandco@gmail.com

Tél : 07 83 17 94 55 Daniela Knafo

 

©Label Coach & Co